• Elisabeth Lacombe Carraud

C’était avant le coronavirus: l’attaque de médecins contre l’homéopathie

Après l’attaque d’un certain nombre de médecins et sur recommandation de la Haute Autorité de Santé, le gouvernement a décidé en 2019 de ne plus rembourser les médicaments homéopathiques à partir de 2021.

Quelles sont les conséquences?

– la suppression de 646 postes chez Boiron en France (décision du 11 mars 2020)

– la Sécurité sociale fait une économie annuelle de 126,8 millions d’euros, à mettre en regard des 20 milliards d’euros remboursés pour l’ensemble des médicaments

– sur le conseil du Collège National des Généralistes Enseignants, certains présidents d’université suppriment l’enseignement de l’homéopathie (Lille, Angers), d’où moins de spécialistes à terme, ce qui est plus grave en terme de santé

Anecdotique mais à méditer sur notre monde: la cotation en bourse de Boiron a perdu la moitié de sa valeur, tandis qu’Amazon voit ses actifs augmenter de 21%

Quand on dit que le gouvernement manque de vision… à la place il écoute les lobbies…  Valait-il la peine de prendre cette décision?

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Epidémie coronavirus

William Dab, médecin et épidémiologiste, dans son article du Monde (12-14 avril 2020), dénonce le manque de prévention et de mesures pour faire face à l'épidémie. Je pars de ses observations pour rapp