En savoir plus sur les aliments

 

 

 

Les acides aminés essentiels que le corps ne peut synthétiser sont la lysine, l’ornithine, la leucine, l’isoleucine, la valine, le tryptophane, la

phénylalanine, la méthionine.

 

Les acides gras monoinsaturés se trouvent dans l’huile d’olive (oméga 9) qui contient aussi des phénols et des phytostérols antioxydants, des lignanes, du squalène (lipide surtout abondant dans l’huile de foie de requin, d’où son nom).

Les acides gras essentiels que le corps ne peut synthétiser comportent aussi les acides gras oméga 6 : l’acide gamma-linolénique

(AGL) et l’acide linoléique. Le premier est présent dans l’huile de bourrache et d’onagre (la synthèse d’AGL à partir d’acide linoléique diminue avec l’âge) ; l’acide linoléique se trouve dans les graines et huiles végétales comme le tournesol, le carthame, le soja, les germes de blé, les amandes, les avocats… (elle est donc assez abondante dans l’alimentation).

 

Les acides gras oméga 3 se déclinent en acide alpha-linolénique (ALA), acide écosapentaénoïque (EPA), acide décosahexaénoïque (DHA).

L’acide alpha-linolénique est présent dans les graines de lin, les noix de Grenoble, les graines de citrouille, l’huile de colza ; l’EPA et la DHA*

n’existent que dans les poissons gras et les crustacés. Ils peuvent être synthétisés par l’organisme (à partir de l’acide alpha linolénique), mais cette capacité de synthèse diminue avec l’âge...

 

Il existe plusieurs types de fibres à action différente :

• Cellulose et hémicellulose (céréales, choux, haricots verts, poivrons, pommes…) qui absorbent de l’eau et peuvent faciliter le transit,

augmentent le volume et la consistance du bol fécal. Elles peuvent aussi réduire le taux d’oestrogènes circulant en se liant avec ceux-ci.

• Gomme et pectine (avoine, légumineuses, pommes, agrumes, carottes, choux-fleurs, pommes de terre, courgettes…) qui agissent sur l’absorption au niveau de l’intestin grêle, diminuent l’absorption des lipides et le taux de cholestérol, en se liant aux acides biliaires, et diminuent la vidange de l’estomac.

Grâce à l’action des probiotiques (bactéries identiques à celles de la flore intestinale), certaines fibres donnent des acides gras à chaîne courte comme le butyrate, protecteur du cancer du côlon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elisabeth Lacombe Carraud. Santé et lutte contre le vieillissement. Diplôme de naturopathe à Toulouse

© 2023 by Natural Remedies. Proudly created with Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus