Réponses naturopathiques 2

Comment utiliser des remèdes naturels pour rester en bonne santé ?

Nettoyer, drainer, stimuler les émonctoires

De nombreuses plantes permettent de drainer le foie et la vésicule biliaire et de régénérer la cellule hépatique.

  • L’artichaut stabilise la vésicule biliaire, augmente la production de bile.

  • Le Desmodium, le chardon-marie, le romarin sont des protecteurs de la cellule hépatique.

  • Le Chrysantellum est efficace sur le foie engorgé et contribue à diminuer le taux de cholestérol.

  • Le pissenlit, outre son action sur le foie, est diurétique et dépuratif du sang.

  • La fumeterre est spécialement indiquée pour les pléthoriques, les hypertendus.

  • Le radis noir, le citron purgent la vésicule biliaire.

  • L’aubier de tilleul agit contre l’encrassement rénal, les crises de goutte.

  • La curcumine renforce la fonction hépatique ; elle a aussi une action antibactérienne, anti-inflammatoire, antiallergique.

 

D’autres ont une action plus spécifique sur les reins : le bouleau, le frêne, l’ortie, le genièvre.

 

Quelques compléments

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alimentation détoxinante

 

Les acides aminés soufrés (cystéine et méthionine) absorbent les toxines. Pour éliminer ces dernières (détoxination), il faudra éviter les inhibiteurs de la sulfuration : le vin, le café, le chocolat et certains fromages. Les aliments riches en glucosinolates aident à l’élimination des toxines : brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou-fleur, algues.

On peut faire (au printemps) une cure de sève de bouleau (détoxinante), qui a également d'autres  propriétés :

- amélioration de la résistance à l'insuline et réduction des plaques d'athérosclérose (grâce à la bétuline)

- diminution de l'appétit, de l'absorption des glucides, utilisation des graisses (action de l'acide chlorogénique, qu'on retrouve aussi dans le café. 

 

  • Pour les intestins

Il faut impérativement veiller à un bon transit. La constipation est due principalement à une mauvaise alimentation (manque de fibres alimentaires notamment), à un déséquilibre neurovégétatif et au manque d’exercice physique.

Contre la constipation

Aloe vera, gel : 1 cuillère à soupe par jour. Renforce les fonctions digestives, élimine les déchets et les bactéries.

Un exemple :

Lily of the desert (Natural distribution) 

Gelée de feuilles entières d’Aloe vera barbadensis, carraghénane (origine biologique)

2 à 8 cuillères à soupe par jour

On trouve ce produit dans les boutiques biologiques.

Le séné, le boldo, l’ispaghul sont des laxatifs.

Le plantain (Plantago major) et le psyllium (Plantago psyllium) apportent des mucilages

et ont des effets anti-acides ; le plantain est aussi antiallergique et anti-inflammatoire.

 

 

 

Photo éditée par

Santé, nature, innovation

(copyright Etienne Astord)

 

 

 

 

L’althea et la mauve sont anti-inflammatoires, adoucissantes.

La bromélaïne (tige d’ananas) favorise la digestion, augmente l’absorption des nutriments.

De plus la bromélaïne s'avère être anti-inflammatoire et anti-douleur. Elle contribue aussi à débarrasser le corps d'excroissances comme les verrues, les polypes... (Dr Luc Bodin)

. Le kanten, algue utilisé au Japon.

 

Enterolys (Naturalys)             Romarin, Althea, Mauve, Thym, Myrtille

Triphala (Ayur-Vana)                Complexe ayurvédique de 3 fruits.

 

Il faut également refaire la flore intestinale avec des probiotiques*, une ou deux fois par an, pour éviter le développement de la flore pathogène.

 

Quelques compléments

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outre l’apport de germes vivants, on peut aussi favoriser la croissance de la flore intestinale grâce aux prébiotiques qui contiennent de la pectine, de la vitamine C, des fibres alimentaires, de l’inuline (fruits et légumes, chicorée), du lactose.

 

  • Pour la peau

Les plantes dépuratives cutanées sont la bardane et la pensée sauvage.

Les vitamines nécessaires à l’intégrité de la peau sont les vitamines A, bêta-carotène, C, B.

  • Détoxication de la cellule

Chlorella pyrenoidosa (Vitall + ou Xantis)                                           

  • Peaux desséchées, déshydratées,  prurits :

Cèdre en teinture-mère ou gemmothérapie 1DH (jeunes pousses) : Equilor ou Boiron       

Oemine C  (Phytobiolab)             cynorrhodon total alcalin, acerola 

Oemine AC   (Phytobiolab)          carotte, cynorrhodon, acerola, algue dunaliella

  • Intégrité de la peau

Vitamine B complexe avec vitamine C (Solgar)

Rétablir l’équilibre acido-basique

Il est nécessaire de corriger la tendance naturelle du corps à l’acidification, avant tout par une alimentation adéquate, en diminuant la proportion d’aliments acidifiants. (Voir les chapitres « L’alimentation» et « Les compléments alimentaires »)

L’équilibre acido-basique (à vérifier par le pH de l’urine) peut aussi être atteint avec des compléments alcalinisants. La vitamine D permet une meilleure assimilation des minéraux.

Quelques compléments

  • Basonorm (Fenioux)            Lithotamme, aubier de tilleul, citrate de magnésium

  • Alcabase (DrTheiss, Naturwaren)     Citrates de calcium, magnésium, potassium, manganèse, fer, sodium

  • Basic Vital (Vitall +)             Citrates de calcium, magnésium, potassium, manganèse

 

Redresser le système immunitaire

Le système immunitaire prévient les risques d’infections, d’allergies, de cancers ou de maladies auto-immunes (arthrite, diabète).

Plusieurs facteurs contribuent à affaiblir le système immunitaire comme le tabac, l’alcool, l’alimentation allergène, le stress, la dépression, les produits chimiques et toxiques de l’environnement.

Soulignons l’importance du thymus, glande dont le fonctionnement s’affaiblit avec l’âge.

 

Il faut, en premier lieu, assurer un apport en oligoéléments pour aider les réactions enzymatiques, catalyser les fonctions de l’organisme. On pourra ensuite supplémenter l’organisme en vitamines et minéraux.

Le zinc, le sélénium, la vitamine C, la vitamine E, le bêtacarotène, en particulier, renforcent le système immunitaire.

Le zinc permet aux globules blancs de se multiplier (avec l’aide des vitamines B9 et B12), augmente le taux de lymphocytes T, fabriqués par le thymus, qui combattent l’infection, surtout chez les personnes âgées.

Le sélénium stimule la sécrétion d’anticorps.

La vitamine C augmente l’activité des cellules immunitaires.

 

Les antioxydants réduisent les dégâts provoqués par les produits, sécrétés par le corps, qui détruisent les agents pathogènes (eau oxygénée ou peroxide d’hydrogène, radicaux libres).

 

Oligoéléments

  • Solution précieuse (Laboratoire Bioligo)   Totum d’oligoéléments

  • Ergybiol (Nutergia)    Totum d’oligoéléments, argile verte, eau de mer

Plantes 

  • Citrosen (Cintamani France)      Pépins de pamplemousse 

  • Extrait de pépins de pamplemousse (Yves Ponroy)        

  • Citro'Protect (Diet Horizon)        Pépins de pamplemousse

Champignons médicinaux orientaux 

  • Tri-take (Xantis)               Shiitake, maitake, reishi

  • Top Defense (New Chapter)                                                  17champignons dont maitake, reishi, cordiceps, shiitake…

  • Stimul’im (Nutergia)       Maitake, shiitake, levures

  • Ganodermax (Biophytarom)     Maitake

  • Maitake bio (Diet Horizon)        contient du gingembre pour une meilleure absorption                                   

  • Reishi bio (Diet Horizon)            contient du gingembre pour une meilleure absorption          

  • Shiitake bio (Diet Horizon)         contient du gingembre pour une meilleure absorption          

 

Propriétés des compléments

  • Les pépins de pamplemousse contiennent des flavonoïdes antioxydants notamment l’hespéridine, la naringinine et la nobilétine, qui contribuent à soutenir le système immunitaire.

  • La racine d’échinacée active les macrophages*, lutte contre les virus ; la griffe du chat stimule la production de lymphocytes (globules blancs particuliers du système immunitaire) ; la racine d’astragale, utilisée dans la pharmacopée chinoise, augmente le taux d’anticorps.

  • Le shiitake (Lentinus eodes) contient de la lentinane à propriété anti-tumorale et immunostimulante ; les champignons maitake, reishi, shiitake… sont riches en bêta-glucanes* (polysaccharide à effet immunostimulant).

  • Le noni (Morinda citrifolia), plante adaptogène*, est un puissant immunostimulant grâce à sa composition en polysaccharides et en alcaloïdes (substances azotées) comme la xéronine. Il sera donc conseillé pour les troubles en rapport avec l’immunité comme les allergies, les maladies auto-immunes, le cancer, les infections microbiennes…

 

Précaution : en cas de maladies

auto-immunes ou de greffe,

il faudra prendre des

précautions avec les compléments

fortement dosés

(en polysaccharides par exemple)

augmentant l’immunité …

On pourra se limiter au jus

du fruit (pour le noni par exemple) et aux oligoéléments.

Minéraliser

ll s’agit de corriger le déficit en minéraux, particulièrement pour le sélénium,le zinc et le chrome,le calcium également (avec la vitamine D) et le magnésium.

La vitamine D contribuerait à diminuer le taux de mortalité :

un apport suffisant en vitamine D diminue le risque de développer certains cancers (côlon), des maladies cardiovasculaires, du diabète gras.

Les minéraux sont absorbés par la cellule grâce à une chélation* avec des acides aminés, c’est-à-dire à la formation d’un complexe acide aminé-minéral (la chélation entraîne une assimilation supérieure : 60 à 80 %) ou grâce à des transporteurs comme :

 

  • Les orotates (ne sont plus en vente) et les pidolates pénètrent directement dans le cytoplasme et le noyau de la cellule (taux d’absorption jusqu’à 90 %).

  • Les picolinates* : taux d’absorption de 65 à 75 %.

  • Les citrates : taux d’absorption de 45 % ; mieux absorbés que les gluconates dans le plasma extracellulaire.

  • Glycérophosphates : pour le magnésium (liposoluble).

 

Lithothamne (Super Diet)                                                           Lithothamne riche en calcium et vitamine D, algues laminaires, wakamé, nori

Microcorail (Biocyte)                                                                        Calcium de corail, lithothamne

Klamath RW max (Synphonat)                                                        Algue Afanizomenon flos aquae (AFA) du lac Klamath

 

Avoir recours aux plantes adaptogènes

Plante qui favorise l'adaptation de l'organisme (au stress, au changement....) en agissant sur tout ou partie du corps (glandes endocrines, système nerveux, immunitaire, appareil digestif...)

Voir le site de Clés de santé :

http://clesdesante.com/article-7074355-html/

 

Elisabeth Lacombe Carraud. Santé et lutte contre le vieillissement. Diplôme de naturopathe à Toulouse

© 2023 by Natural Remedies. Proudly created with Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus