En savoir plus sur le vieillissement de la peau

 

La peau vieillit au niveau de l’épiderme :

  • sous l’influence des facteurs extérieurs : les rayons UV du soleil

 provoquent la baisse de la capacité de réparation. Les UV lèsent les          molécules d’ADN. Les UVB sont sélectivement absorbés par l’ADN, les UVA  forment des radicaux oxydants. La mélanine des mélanocytes arrête les  rayons UV nocifs ;

  • avec la diminution de la production des cellules basales, ce qui entraîne une diminution du nombre de couches cellulaires : la peau devient plus fine, elle résiste moins aux agressions, la cicatrisation des plaies est plus lente ;

  • l’apparition de taches brunes et de taches blanches qui sont dues à des mutations des cellules. Les premières sont le résultat de dépôt de lipofuscine, déchet métabolique créé par l’oxydation des membranes. La lipofuscine interfère avec les capacités des cellules à se reproduire et contrarie la synthèse de l’ADN et de l’ARN.

Les taches blanches viennent d’une destruction des mélanocytes qui provoque une perte localisée de la pigmentation, dont l’origine n’est pas évidente.

La peau vieillit aussi au niveau du derme et de l’hypoderme. Les molécules

de collagène et d’élastine qui constituent la trame du derme diminuent et la structure dermique est désorganisée : la peau devient moins souple et se ride. La complémentation avec le collagène, la vitamine C et le zinc favorisent la production de collagène.

La vascularisation de l’hypoderme est altérée. La diminution des glandes sébacées et sudoripares rend la peau plus sèche. La complémentation par l’acide hyaluronique permet une meilleure hydratation.

 

Les compléments comprendront aussi des antioxydants pour ralentir le vieillissement : proanthocyanidines (polyphénols), acide alpha-lipoïque, vitamine C…

 

Elisabeth Lacombe Carraud. Santé et anti-vieillissement. Diplôme de naturopathe à Toulouse

© 2023 by Natural Remedies. Proudly created with Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus