Glossaire

 

Vous trouverez ici les principaux termes scientifiques employés sur le site  par ordre alphabétique

 

5 HTP

A

Accident vasculaire cérébral (AVC) : pathologie concernant un

vaisseau cérébral, provoqué par une hémorragie, une thrombose

(formation d’un caillot) ou une embolie* (corps étranger qui obstrue un vaisseau).

Acides aminés : molécules constitutives des protéines. Les acides aminés dits essentiels ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent être fournis par l’alimentation.

Acides gras : éléments constitutifs des lipides formés d’une chaîne d’atomes de carbone.

Acides gras oméga 3, oméga 6 : acides gras polyinsaturés comportant plusieurs doubles liaisons entre deux atomes de carbone ; la première double liaison de la chaîne est soit en position 3, soit en position 6. Ils sont dits essentiels et doivent être fournis par l’alimentation.

En raison des doubles liaisons, les acides polyinsaturés sont instables et susceptibles de subir des oxydations.

Acides gras oméga 7, oméga 9 : acides gras monoinsaturés comportant une double liaison en position 7 ou 9.

Adaptogène : plante ou autre substance qui favorise l’adaptation de l’organisme au stress ou au changement, en agissant sur les glandes endocrines, les systèmes nerveux et immunitaire, l’appareil digestif…

ADN ou acide désoxyribonucléique : formé de nucléotides, c’est le matériel constitutif des gènes et la base de la transmission génétique.

Allèles : gènes occupant le même locus sur des chromosomes homologues.

Anticorps : protéines (immunoglobulines) utilisées par le système immunitaire pour neutraliser les substances que l’organisme ne reconnaît pas (celles-ci sont des antigènes). Les complexes anticorps-antigènes sont ensuite détruits par les macrophages et les cellules NK (natural killers), ces dernières étant spécialisées dans la destruction des cellules cancéreuses.

ARN ou acide ribonucléique : formé de nucléotides, il est nécessaire à la synthèse des protéines.

Artériosclérose ou athérosclérose : épaississement des artères par dépôt de lipides et formation de plaques d’athérome sur les parois.

B

BDNF (brain derived neurotrophic factor) : facteur de nutrition du cerveau au rôle important dans l’apprentissage, la mémoire, la locomotion, la réponse au stress et le comportement affectif.

Bêta-glucane : polysaccharide constitué de molécules de glucose, présent dans la levure Saccharomyces, les champignons médicinaux et dans le son des céréales, à effet immunostimulant : il augmente

le taux des lymphocytes T et B et active les macrophages.

Bêta-sitostérol : phytostérol présent dans les fruits et les végétaux, mais aussi dans le germe de blé, de soja et les huiles végétales, à effet anti-inflammatoire et immunomodulateur.

C

Catalase : enzyme qui catalyse la décomposition de l’eau oxygénée en eau et en oxygène.

Charge glycémique : mesure de l’impact des glucides alimentaires dans le corps, qui tient compte de la quantité de glucides que

contient un aliment et de sa capacité à élever le taux de glucose dans le sang. Ce qui est important à considérer pour équilibrer sa ration alimentaire, c’est la quantité totale de glucides dans la ration.

Chélation : réaction physico-chimique entre une substance organique (le chélateur) et un minéral (chélaté). Elle est employée

comme moyen de détoxination (des métaux lourds) ou pour une meilleure assimilation des minéraux par l’organisme

Cholestérol : molécule lipidique transportée dans le sang sous forme de HDL- (High Density Lipoprotein) ou de LDL-cholestérol (Low Density Lipoprotein).

Chondroïtine : glycosaminoglucane du cartilage

Chorée de Huntington : maladie dégénérative des neurones aboutissant

à une démence et qui atteint des personnes entre quarante et cinquante ans.

Chromosome : structure du noyau de la cellule contenant le matériel génétique (ADN).

Collagène : scléroprotéine (protéine fibreuse) complexe, constitutive du tissu conjonctif, des os et du cartilage.

Cortisol ou cortisone : stéroïde sécrété par le cortex des glandes surrénales.

Cytokines : protéines synthétisées par les cellules du système immunitaire, qui transmettent des signaux à d’autres cellules. Elles interviennent donc dans la réponse immunitaire et provoquent des réactions comme l’inflammation.

D

DHA ou acide décosahexaénoïque : acide gras de type oméga 3, polyinsaturé, à longue chaîne de carbone, fabriqué par le corps à partir de l’EPA. Les poissons gras en sont riches.

DHEA ou déhydroépiandrostérone : hormone produite par les glandes surrénales.

Diabète de type 2 : appelé aussi diabète « gras », car les personnes qui en sont atteintes grossissent, il est dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Le diabète « maigre » de type 1, qui survient tôt, est provoqué par une destruction des cellules du pancréas,

induisant une carence en insuline (il est insulino-dépendant).


 

E

Embolie : obstruction d’un vaisseau (artère souvent) due à la migration d’un corps étranger.

Émonctoire : organe d’élimination des déchets de l’organisme ; les organes émonctoires sont le foie, les reins, les poumons, les intestins, la peau, l’utérus.

Emphysème : infiltration d’air ou de gaz dans un tissu ; l’emphysème pulmonaire provoque une dilatation des alvéoles, accompagnée d’une rupture de leur paroi.

Enzymes : protéines qui catalysent les réactions chimiques de l’organisme.

EPA ou acide éicosapentaénoïque : acide gras de type oméga 3, fabriqué par le corps à partir d’acide linolénique.

G

GABA ou acide gamma amino-butyrique : neurotransmetteur nécessaire au contrôle de l’anxiété, de l’endormissement, de

l’immunodépression.

Gemmothérapie : phytothérapie utilisant les bourgeons (BG), les jeunes pousses (JP), les radicelles des plantes, sous forme de macérat glycériné (macérat dilué ou macérat mère concentré).

Gène : séquences d’ADN qui contiennent l’information pour la production de protéines (on dit que l’ADN code pour une protéine).

Glutathion : tripeptide composé de cystéine, d’acide glutamique et

de glycine.

Gemmothérapie : phytothérapie utilisant les bourgeons (BG), les jeunes pousses (JP), les radicelles des plantes, sous forme de macérat glycériné (macérat dilué ou macérat mère concentré).

Gène : séquences d’ADN qui contiennent l’information pour la production de protéines (on dit que l’ADN code pour une protéine).

Glutathion : tripeptide composé de cystéine, d’acide glutamique et de glycine.

Glycation ou glycosilation : réaction chimique entre les sucres et les protéines qui peut se produire à la cuisson des aliments ou dans l’organisme, donnant des produits toxiques.

H

Hippocampe : région du cerveau qui fait partie du système limbique et qui est le centre de la mémoire et des émotions.

Homéostasie : état d’équilibre interne indépendant des variations

externes aux cellules.

Homocystéine : dérivé toxique de la dégradation de la méthionine au cours de son métabolisme. Le taux d’homocystéine est augmenté dans les maladies du cerveau.

Hormesis : réponse biologique favorable pour l’organisme à de faibles doses de toxiques ou d’agressions externes.

Hyaluronidase : enzyme lysant l’acide hyaluronique.

Hypothalamus : région du cerveau qui fait partie du système limbique et contrôle les grandes fonctions de l’organisme: 

homéostasie, sécrétions hormonales de l’hypophyse (qui régule les autres glandes endocrines), comportement sexuel et émotions. Iatrogène : trouble ou maladie provoqués par un médicament.

I

IGF1 (Insulin-like Growth Factor) : il joue un rôle essentiel dans le

métabolisme du glucose.

IMC : indice de masse corporelle. On le calcule en divisant le poids par la taille au carré.

Immunoglobuline : protéine du système immunitaire ; il y a cinq classes d’immunoglobulines (Ig) : IgG, IgA, IgM, IgD, IgE.

Iridologie : une des techniques de la naturopathie, consistant en l’examen des iris pour effectuer un bilan de santé, évaluer le terrain, c’est-à-dire les prédispositions et les altérations d’un organisme.

L

Leucocytes ou globules blancs : cellules du sang produites par la moelle osseuse.

Lipofuscine : pigment formé de débris cellulaires.

Lipoprotéine : complexe protéine-lipide, transportant les lipides dans l’organisme (cholestérol et triglycérides notamment).

Lymphocytes : leucocytes du système immunitaire ; il existe des lymphocytes T (80 % des lymphocytes du sang), des lymphocytes B (18 % des lymphocytes du sang) et des cellules NK ou natural killers (2 % des lymphocytes du sang).

M

Macrophages : cellules du système immunitaire dont le rôle est de détruire les substances indésirables en les phagocytant.

Métabolisme : ensemble des réactions physiques et chimiques de l’organisme dont le but est la production et la consommation

d’énergie.

Mitochondries : micro-organites contenus dans les cellules qui sont des sortes d’usines énergétiques, sièges de la respiration cellulaire.

Molécules de Maillard ou produits terminaux de la glycation :

substances toxiques issues de la cuisson de glucides avec des protéines.

N

Naturopathie : ensemble des méthodes et techniques naturelles pour le maintien de la santé, la prévention des maladies, l’autorégénération de l’organisme. Cela recouvre de nombreux domaines, à commencer par l’alimentation, l’hygiène

de vie physique et psychique (par exemple la gestion du stress), mais aussi les méthodes de soin comme l’hydrothérapie,

la réflexologie, la phytothérapie, la nutrithérapie (compléments

alimentaires)…

 

 

Elisabeth Lacombe Carraud. Santé et anti-vieillissement. Diplôme de naturopathe à Toulouse

O

ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity) : méthode de mesure

des capacités antioxydantes dans des échantillons de substances pures ou mélangées. La valeur ORAC est exprimée en micromoles de Trolox Équivalents (TE) pour 100 g d’échantillon. Le trolox est un antioxydant analogue structurel de la vitamine E.

OPC : oligomère pro-cyanidolique ou proanthocyanidine (c’est un polyphénol flavonoïde) qui se trouve dans la liste des antioxydants.

Orotates : ce sont des sels minéraux de l’acide orotique ; ils ont comme propriété de pouvoir pénétrer dans le noyau cellulaire et

d’assurer ainsi une minéralisation optimale. Mais ils ne sont plus autorisés en Europe.

Orthosympathique (système) : il fait partie du système nerveux végétatif.

Issu de la substance grise de la moelle épinière dorsale et des segments supérieurs de la moelle lombaire, il comprend les chaînes ganglionnaires situées de chaque côté de la colonne vertébrale, ainsi que les nerfs issus de ces chaînes. Il est sous contrôle des neurotransmetteurs adrénaline et noradrénaline dont l’action est stimulante.

Oxygène singulet ou dioxygène singulet : il s’agit d’une forme réactive de la molécule de dioxygène O2, qui génère des radicaux

libres comme le radical hydroxyle et provoque à haute dose le stress oxydatif.

P

Parasympathique (système) : il fait partie du système nerveux végétatif. Son centre est situé dans le cerveau et les segments sacrés de la moelle épinière et est constitué par les nerfs crâniens et sacrés. Il est contrôlé par le neurotransmetteur acétylcholine dont l’action est calmante.

Peroxydation : oxydation d’un composé par un peroxyde, notamment le peroxyde d’oxygène (ou eau oxygénée).

Phanères : formations épidermiques apparentes : cheveux, poils, ongles…

Phospholipides : lipides phosphorés constitutifs des membranes cellulaires.

Picolinates : minéraux associés à l’acide picolinique (agent de chélation naturel produit par l’organisme) et absorbés au niveau de la membrane cellulaire. Ils sont efficaces dans la chélation du zinc et

du chrome.

Pidolates : ce sont des sels minéraux de l’acide pidolique (acide aminé), susceptible de pénétrer dans le cytoplasme cellulaire.

Prébiotique : complément composé de polymères du fructose qui stimulent la croissance des bactéries intestinales probiotiques ; certains aliments sont prébiotiques.

Probiotique : complément composé des bactéries naturelles présentes dans l’intestin (Lactobacillus, Bifidobacterium, Lactococcus…) utilisé pour rééquilibrer la flore intestinale qui favorise la digestion et le transit et joue un rôle dans le système immunitaire.

Prostaglandines : substances synthétisées par l’organisme à partir des acides gras essentiels, ayant des actions souvent antagonistes sur les vaisseaux (vasodilatatrice ou vasoconstrictive), sur les plaquettes sanguines (aggrégante ou anti-aggrégante), sur les processus

inflammatoires…

R

Radical libre : atome ou groupe d’atomes portant un électron libre qui lui donne une grande instabilité.

S

Sirtuine : enzyme du métabolisme cellulaire qui régule l’expression

de certains gènes. Il en existe sept. Les sirtuines Sirt3 et Sirt5 qui se trouvent au niveau des mitochondries pourraient jouer un rôle dans le vieillissement cellulaire. Elles adaptent, avec la Sirt1, le métabolisme à la restriction calorique.

Somatomédines : facteurs de croissance produits par le foie.

SOD ou superoxyde dismutase : un des systèmes enzymatiques anti-radicalaires avec la glutathion peroxydase et la catalase.

Stress oxydatif : réactions d’oxydation dans l’organisme aboutissant à la production de radicaux libres.

Synapse : zone de transmission de l’influx nerveux entre deux neurones.

Syndrome prémenstruel : troubles se manifestant une semaine avant les règles, tels que gonflement du bas-ventre et des seins, fatigue et maux de tête.

Système nerveux végétatif ou autonome : il innerve les viscères, les glandes exocrines, les glandes endocrines et les vaisseaux sanguins et contrôle ainsi les fonctions automatiques de respiration, digestion et circulation.

T

Télomérase : enzyme qui empêche le télomère de se raccourcir ; elle agit dans les cellules embryonnaires et les cellules cancéreuses.

Télomère : extrémité du chromosome qui répète des séquences du code génétique et raccourcit à chaque division cellulaire, jusqu’à l’atteinte de la limite de Hayflick, c’est-à-dire la cessation de la division cellulaire.

Thrombose : formation d’un caillot (thrombus) à l’intérieur d’un vaisseau sanguin ou d’une cavité cardiaque.

V

Végélule : terme parfois utilisé par les laboratoires pour dire gélule végétale.